La Normandine

La Normandine

Le Moulin de Cleutin


Le moulin et son lavoir

 moulin cleutin.png    lavoir Cleutin.png   

 

Ce moulin est représenté sur un plan de dîmage. En 1747, Il appartenait à l’évêché de Beauvais.

 

À la Révolution, l'établissement de meunerie est vendu comme bien national. Plusieurs propriétaires se sont succédés, conservant au moulin sa vocation de moulin à blé jusqu'en 1884.

 

Puis l’ensemble est converti en atelier de polissage de verres optiques utilisant la force hydraulique de la rivière jusqu'en 1930 quand la pratique du travail du verre s'éteint.

En 1940, il est entièrement rééquipé de machines de meuneurie, en partie conservées, visibles actuellement.

En 1964, monsieur Toussaint est le dernier meunier. Son fils, architecte à Paris en hérite et commence à l'aménager en résidence secondaire.

 

L’ensemble est racheté en 1999 par M. Bouteleux, entrepreneur de maçonnerie à Formerie, qui a entrepris la restauration complète des bâtiments et l'habite actuellement.

La construction en pans de bois et torchis s'apparente aux moulins fermes associant bâtiments destinés à la mouture du grain et d'autres, spécifiquement agricoles. 

Une grande entrée charretière sépare ces bâtiments. Au sud, la grange est devenue maison d'habitation.

 

Actuellement, ce moulin est devenu un musée de la vie rurale. cf  les amis du moulin de Cleutin


26/01/2019
0 Poster un commentaire